L’armée nigériane libère plus de 200 personnes des mains de Boko Haram

0
11

D’après le communiqué diffusé par l’armée nigériane, une vaste opération de sauvetage a été effectuée ce jeudi, une opération qui a permis de libérer « 234 femmes et enfants ». Ces personnes avaient été prises en otage par le groupe Boko Haram et ont pu retrouver la liberté ce jeudi dernier.

L’opération s’est déroulée dans le nord-est du pays, dans la forêt de Sambisa, le repaire de la secte islamiste Boko Haram. D’après les médias locaux, plus de 700 personnes avaient été libérées par l’armée nigériane depuis une semaine. Le porte-parole de l’armée a pu fournir des explications: « Ils ont été évacués et conduits avec d’autres ex-otages dans un endroit où des identifications sont en cours. Dans la dernière opération de sauvetage, il n’y a pas eu beaucoup de résistance des terroristes, contrairement aux deux précédentes opérations. Il n’y a donc pas eu de victimes à déplorer parmi les otages libérés cette fois. »

Toutefois, le porte-parole avait annoncé qu’il faut maintenant procéder à l’identification de chaque personne, au cas où certains ne seraient pas des otages mais des terroristes.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)