La Londe-les-Maures : des ossements pouvant appartenir à la petite fille disparue pendant les intempéries ont été retrouvés

0
31
Opération de recherche dans le Maravenne après les intempéries de novembre

Les ossements d’un enfant ont été retrouvés dans le Var, dimanche. Il pourrait s’agir du corps de la petite fille disparue pendant les intempéries de fin novembre.

Un promeneur a alerté la gendarmerie dimanche après la découverte des ossements humains, vers midi, sur les rives du petit fleuve côtier Maravenne qui traverse la commune de La Londe-les-Maures. D’après la gendarmerie, les restes humains  pourraient « être ceux de la petite fille » prénommée Marie, âgée de huit ans, disparue le 27 novembre dernier, pendant l’épisode d’intempéries qui a frappé le Var.

Après les orages qui ont occasionné d’importantes inondations, quatre corps ont été retrouvés dont celui de la mère de Marie, découvert près de sa voiture. Elles revenaient de l’école quand leur véhicule a été emporté par les eaux. La petite Marie est, depuis, portée disparue. Des recherches ont été menées, sans succès. Le 13 décembre, une importante opération a été mise en place, mobilisant des équipes de recherche, composées de bateaux et d’un hélicoptère, ainsi que des milliers de bénévoles.

Le corps de l’enfant a été retrouvé à une cinquantaine de mètres de l’endroit où la voiture a été repérée. François de Canson, le maire de la ville de La Londe-les-Maures, a déclaré : « On a retrouvé le corps à côté du véhicule de la maman, c’est un corps d’enfant. On attend les tests ADN mais je peux vous dire à 90% que c’est la petite Marie ». Des expertises ADN seront effectuées sur les ossements « qui n’étaient pas reconnaissables ». Les résultats, qui confirmeront l’identité de la jeune victime, seront connus d’ici un ou deux jours.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.