La Jordanie réclame des signes de vie des otages avant de vouloir négocier avec l’Etat Islamique

0
47

Les otages de l’Etat Islamique, le Japonais Kenji Goto et le Jordanien Maaz al-Kassasbeh ne sont toujours pas libérés à cause des deux camps qui campent sur leurs positions. L’Etat Islamique menace d’ailleurs d’exécuter un otage de plus.

Maaz al-Kassasbeh contre la djihadiste kamikaze

Aux dernières nouvelles, l’Etat Islamique réclamerait la libération de la kamikaze irakienne Sajida al-Rishawi. Cette femme a été condamnée à la peine capitale en Jordanie pour avoir tué 60 personnes dans les attentats à Amman en 2005.

La Jordanie, avant de conclure la négociation, exige des preuves concernant le pilote Maaz al-Kassasbeh. Si celui-ci meurt, l’accord ne tient plus. Toutefois, d’après une source militaire, les djihadistes proposent un échange avec le journaliste japonais, Kenji Goto mais n’ont jamais évoqué la libération du pilote jordanien.

Lien de la vidéo:

http://fr.euronews.com/2015/01/28/otages-la-jordanie-reclame-des-preuves-de-vie-avant-d-echanger-la-kamikaze/

Qui est Sajida al-Rishawi ?

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.