Kobané : les kurdes reprennent peu à peu le contrôle sur la ville

0
308

Ville stratégique se situant près de la frontière turque, Kobané subit les assauts de l’Etat Islamique depuis maintenant un mois. Alors que la communauté internationale craignait que la ville kurde ne tombe aux mains des djihadistes, la donne vient de changer et tourne à l’avantage des défenseurs de Kobané.

La résistance kurde se renforce

Le conflit qui sévit en Kobané revêt un enjeu de taille à la fois pour l’Etat Islamique et la coalition internationale. En effet, si les djihadistes perdent la bataille, cela revient à dire que la coalition internationale est en mesure de mener à bien ses objectifs pour faire tomber l’Etat Islamique et vice versa. A l’heure actuelle, la résistance des combattants kurdes combinée aux frappes internationales laissent présager une issue positive pour la ville frontière puisque comme l’affirme un responsable du Centcom « depuis une semaine et demi, la ligne de front à Kobané n’a pas bouger. » Cet avantage kurde est d’autant plus remarqué, que les défenseurs de la ville devraient recevoir des renforts humains d’ici peu étant donné que la Turquie a décidé d’ouvrir ses frontières pour laisser passer des combattants kurdes d’Irak.

Le Centcom a d’ailleurs tenu à préciser, hier, que la coalition internationale a déjà effectué 632 frappes aériennes à Kobané, largué 1700 bombes et tué environ 500 djihadistes en un mois. A ce rythme, il est plus que probable que les kurdes puissent « être en mesure de résister » aux prochains assauts de l’Etat Islamique et reprendre totalement le contrôle de la ville.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.