« 10 jours dans l’Etat Islamique » ou le récit d’un écrivain et homme politique allemand qui a intégré le groupe EI

0
625
etat_islamique

Jürgen Todenhöfer, un écrivain et homme politique allemand a passé 10 jours sur les territoires de l’organisation Etat Islamique (EI). De retour dans son pays, il s’apprête à publier un livre qui raconte son voyage et dans lequel il parle du « plus grand nettoyage religieux de l’Histoire » que prépare Daech.

Interview d’Abu Bakr al-Bagdadi

Lors de son dangereux parcours en Irak et en Syrie, Jürgen Todenhöfer a pu interviewé le chef de l’organisation Etat Islamique (EI) Abu Bakr al-Bagdadi. A l’issue de cette entrevue, l’écrivain allemand s’est rendu compte que l’EI est réel et bien plus dangereux et plus puissant que ce que pense l’Occident. Lors de son voyage, il a pu constater de visu la dévotion de ceux qui s’autoproclament combattants de Dieu, la peur et le vécu quotidien de la population qui vit sous leur pression, ainsi que la volonté et l’ardeur des autres qui n’hésitent pas à tout lâcher d’un seul coup pour renforcer le rang des combattants.

50 nouveaux combattants au quotidien

Dans l’interview qu’il a accordé au CNN, Jürgen Todenhöfer a déclaré qu’à Mossoul, la population continue de vivre comme si de rien n’était malgré la présence de l’organisation EI dans leur quotidien. Il y a les meurtres d’un côté, l’application de la charia de l’autre mais aussi et surtout la chasse aux chrétiens et aux musulmans chiites. La peur se lit dans les yeux de chaque individu, mais la ville continue de tourner. Par ailleurs, face à cette population qui vit dans l’oppression, il y a aussi ceux qui sont prêts à offrir leur vie pour l’organisation EI.

« Ce ne sont pas des imbéciles. L’un d’eux venait de terminer sa licence de droit, il avait de très belles offres de travail, mais il a préféré tout plaquer pour la guerre. J’ai même rencontré des Européens et des Américains »

Il y aurait même des enfants de 13 ans parmi les combattants. Ceux-ci deviennent d’ailleurs de plus en plus nombreux avec 50 nouveaux éléments qui intègrent le rang des combattants chaque jour.

« Nous allons conquérir l’Europe un jour »

Lors de son voyage en Syrie, en Irak, à Mosul, la « capitale » de l’EI, mais aussi à Raqqa et à Deir Zeeor, Jürgen Todenhöfer a également rencontré un combattant allemand qui représentait le commandement de l’EI. Selon ses dires, la conquête de l’Europe ne saurait tarder et d’ailleurs il ne reste plus qu’à définir la date à laquelle cela se fera.

« Nous allons conquérir l’Europe un jour. La question n’est pas de savoir si nous allons le faire, mais quand. Pour nous, c’est l’évidence (…) notre expansion sera perpétuelle et les Européens doivent savoir que quand nous viendrons, ce ne sera pas joli. Ce sera avec nos armes. Et ceux qui ne se convertissent pas à l’Islam ou qui ne payent pas la taxe islamique seront tués. »

Les Chiites seront tous tués

Quant aux musulmans Chiites, le groupe EI a déclaré que s’ils refusent de se convertir, leur nombre importe peu, ils seront tous exécutés.

« 150 millions, 200 millions ou 500 millions, cela ne nous importe peu. Nous les tuerons tous. »

Le livre de Jürgen Todenhöfer intitulé 10 jours dans l’Etat Islamique devait être présenté ce lundi. En attendant, il a accordé une interview en exclusivité sur CNN.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.