Journée mondiale des AVC : attention à la fibrillation atriale

0
92

Le thème de la journée mondiale de lutte contre les AVC, célébrée tous les 29 octobre, porte sur la fibrillation atriale.

Qu’est-ce que la fibrillation atriale

Selon le Professeur Christophe Leclerq, cardiologue au CHU de Rennes: « La fibrillation atriale peut provoquer une stagnation du sang au niveau des oreillettes. Cela contribue à la formation de caillots qui risquent de se détacher et de migrer vers les artères cérébrales ». Le terme « fibrillation atriale », n’est pas très connu mais beaucoup de personnes peuvent en ressentir les symptômes.

En effet, tout comme l’hypertension artérielle, elle représente un réel danger si la prise en charge n’est pas correctement suivie. C’est un des facteurs de risque causant un AVC et provoquant un trouble du rythme cardiaque.

Symptômes et prise en charge

Les principaux symptômes de la fibrillation atriale sont la fatigue, l’essoufflement, des palpitations, des battements du coeur irréguliers et rapides, des douleurs dans le thorax ou encore des vertiges. Le diagnostic de la fibrillation artiale tombe lors d’un examen de routine. La plupart des patients ne représentent pas le réel danger. « Les AVC qui sont liées à la fibrillation atriale sont beaucoup plus graves que les autres » ajoute le Professeur Christophe Leclerq. Les médecins prescrivent des médicaments ralentissant le rythme cardiaque. La prise en charge doit se faire très rapidement pour éviter les formations de caillots qui causent souvent le manque d’oxygénation du cerveau.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.