Un jeune Américain de 28 ans risque 24 ans de prison pour « porno-vengeance »

0
62
vengeance

Reconnu coupable de recel d’identité et de vol de données privées dans le but d’alimenter un site de porno vengeur, un Américain de 28 ans pourrait passer les 24 prochaines années derrière les barreaux.

Une vengeance après une déception amoureuse

Pour venger une déception amoureuse, Kevin Christopher Bollaert, un jeune américain de 28 ans a créé le site ugotposted.com en décembre 2012. Celui-ci contenait plus de 10 000 photos à caractère pornographique, dont notamment des photos dénudées publiées sans l’autorisation des personnes qui y figurent. Les enquêteurs ont annoncé que ces photos ont originellement été prises avec le consentement des jeunes femmes, mais ont par la suite été dérobées et publiées pour venger une rupture.

24 ans de prison

Accusé de vol d’identité, d’entente illicite et d’extorsion de fonds, le jeune homme a plaidé non coupable des 31 chefs d’accusation qui lui sont portés. Selon la ministre de la Justice de Californie Kamala Harris, le site ugotposted.com « a fait de l’humiliation publique et de la trahison une marchandise ayant le potentiel de dévaster des vies » et mériterait une peine de 24 ans de prison.

De la « cyber-vengeance »

Qualifié de cyber-vengeance, l’acte perpétré par ce jeune américain ne s’est pas arrêté à la publication de photos dénudées de personnes non consentantes. Il a également lié celles-ci aux comptes Facebook de ses victimes affichant ainsi leur nom complet avec leur adresse et leur contact personnel. D’un autre côté, il a également créé un autre site dénommé changemyreputation.com où il proposait à ses propres victimes de retirer leurs photos moyennant un tarif allant jusqu’à 350 dollars.

A noter que le porno vengeur est interdit par une loi signée en 2013 par le gouverneur de la Californie Jerry Brown.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.