Un chauffeur de bus palestinien retrouvé mort pendu dans son véhicule à Jérusalem

0
34
jerusalem

Suicide ou acte criminel? La police palestinienne mène une enquête sur les causes probables de la mort d’un chauffeur de bus palestinien, retrouvé pendu dans son véhicule à Jérusalem, dimanche soir.

Pendu dans son autobus

Youssef Ramouni, un chauffeur de bus palestinien, desservant la partie occidentale de la Ville sainte, a été retrouvé mort, pendu dans son propre véhicule, dans la soirée du dimanche 16 novembre dernier. La police a retrouvé l’autobus dans la partie nord de Jérusalem-Ouest, au dépôt de la zone industrielle de Har Hotzvim.

Suicide ou acte criminel?

Si la famille de la victime affirme que leur proche a été tué par des Israéliens, la police – après avoir effectué une autopsie sur le corps du défunt, a plutôt opté pour la thèse du suicide. Louba Samri, le porte-parole de la police palestinienne a alors affirmé qu’aucune trace de violences n’a été relevée sur le corps du chauffeur de bus. De leur côté, certains membres de la famille ont publié des photos du corps de leur proche, avec des traces d’ecchymoses. Mouatassam Fakeh, un collègue de Youssef Ramouni a également souligné que le corps de ce dernier a été retrouvé pendu dans les escaliers au fond du bus, où il est pratiquement impossible de se pendre tout seul.

Un homme sans problème

Oussama Ramouni, le frère du défunt a également souligné que Youssef Ramouni n’avait aucun souci personnel qui l’aurait poussé à se suicider. D’ailleurs, il vivait tranquillement avec ses deux enfants dans le quartier d’Al-Tur, à Jérusalem-Est, une zone occupée et annexée par Israël. Ce qui pousse davantage tout son entourage à opter pour la thèse de l’acte criminel perpétré par des Israéliens.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.