Jean-Luc Lahaye arrêté pour détention de fichiers pédopornographiques et corruption de mineure

0
149

Le chanteur Jean-Luc Lahaye a été interpellé ce mercredi par l’Office central de répression des violences aux personnes (OCRVP) de la police judiciaire pour des faits qui remontent à 2013. Déféré mercredi, il s’est vu notifier une convocation pour comparaître le 23 mars devant le tribunal de grande instance de Paris.

Il a été remis en liberté mais a été placé sous contrôle judiciaire et fait l’objet d’une interdiction de sortie du territoire.

Selon des sources judiciaires, il aurait fait une ou plusieurs propositions sexuelles à une mineure de moins de 15 ans via un « moyen de communication électronique »et détiendrait des images pornographiques représentant des mineurs.

Des antécédents et un goût prononcé pour les jeunes filles

Le chanteur, qui s’est fait connaître dans les années avec des titres comme Femme que j’aime ou Papa chanteur, avait déjà été condamné en 2007 à 10 000 euros d’amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure. Cette dernière l’avait accusé de viol alors qu’elle n’avait que 15 ans à l’époque des faits, mais Jean-Luc Lahaye avait reconnu avoir eu des relations sexuelles consenties. Les charges de viol n’avait pas été retenues contre lui.

Il y a quelques semaines, le chanteur a suscité la polémique en assumant son penchant pour les jeunes filles.

« Si je peux séduire une fille de 20 ans, je ne me gêne pas, bien sûr. C’est mon signe extérieur de jeunesse. C’est interdit ça? (…) Oui, je préfère les jeunes. Je me vois mal tenir la main d’une femme de mon âge dans la rue ou coucher avec. Bien que ça m’est arrivé aussi parce que j’aime les femmes et que toutes les femmes sont belles à tout âge. Mais j’ai une certaine attirance pour les plus jeunes. »

Le passage en question est à retrouver à partir de 5 minutes :

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.