La japonaise Misao Okawa, doyenne du monde, a fêté ses 117 ans

0
49

Misao Okawa, la doyenne de l’humanité a fêté ses 117 ans à Osaka.

Misao Okawa est née le le 5 mars 1898. Le 11 juin 2013, elle est devenue la doyenne de l’humanité, succédant à Jiroemon Kimura, né le 19 avril 1897, dans le livre Guinness des records. Elle est issue d’une famille de vendeurs de kimonos. Mariée en 1919, elle a eu trois enfants, dont un est déjà décédé, quatre petits-enfants et six arrières petits-enfants. Son époux est mort en 1931. Misao Okawa vit dans un foyer, à l’ouest de l’Osaka, sur un archipel réputé pour la longévité de ses habitants.

Une cérémonie a été donnée, à Osaka, mercredi pour fêter les 117 ans de la doyenne de la planète. Misao Okawa, vêtue d’un kimono rose, était accompagnée de sa famille, dont son fils aîné âgé de 92 ans. La mairie d’Osaka a tenu à lui faire honneur. Le représentant de la municipalité, Takehiro Ogura, lui a offert un bouquet de fleurs en lui disant à l’oreille : « joyeux anniversaire ». Lorsque Takehiro Ogura lui a demandé comment elle a vécu ces 117 années, Misao Okawa a répondu

« C’est passé très vite »

Le Japon détient le record mondial de la longévité de ses habitants, avec près de 58 000 centenaires, grâce à la manière de vivre nippone, notamment l’alimentation saine.

Vidéo

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.