Japon : les internautes japonais se moquent des djihadistes

0
42

Les Japonais ne manquent pas d’humour. Tandis que l’ultimatum lancé par l’État Islamique qui a pris en otage deux de leurs compatriotes est déjà expiré, les Japonais tournent au ridicule la vidéo que les djihadistes ont diffusée.

L’utilisation de l’humour pour pouvoir riposter

A défaut d’armes de guerres, de munitions et d’armes nucléaires, les citoyens japonais ont choisi les réseaux sociaux afin de dénoncer les crimes, les horreurs et la répulsion que leur inspirent les ravisseurs de leurs compatriotes. Et à cela, point de commentaires, de jargons politiques ni d’insultes, l’arme fatale des Japonais est… l’humour. En effet, le pays qui a vu naître les mangas n’a que l’embarras du choix.

« Les djihadistes ont des armes, les Japonais ont Twitter »

Le réseau social Twitter est en plein ébullition. Comme dit précédemment, les internautes nippons se servent de ce réseau pour répondre aux ravisseurs. Pour bien se faire comprendre, les habitants du pays du soleil levant ont créé un hashtag « ISIS kusokora guranpuri » c’est à dire « grand prix du montage pourri de l’État islamique » où le but est de faire des caricatures des djihadistes, des montages avec des ovnis, des pyramides… où les personnages de mangas sont mis à l’honneur.

Concernant l’ultimatum lancé par l’État Islamique, le Gouvernement japonais n’entend pas négocier et l’a rejeté. Cependant, les autorités japonaises manœuvrent en coulisses afin de libérer les otages.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.