Isère : Une femme invalide de 73 ans violemment agressée par une inconnue dans la rue

0
65
gisele

Gisèle, une septuagénaire invalide de 73 ans a déposé une plainte contre une conductrice qui l’avait violemment agressée dans la rue, alors qu’elle traversait un passage piétons, dans le centre de Gières, une petite ville de la banlieue de Grenoble, en Isère. L’agresseur a été identifié et sera bientôt entendu par les autorités.

Invalide et marchant à l’aide de deux béquilles

Gisèle est devenue handicapée à vie après avoir subi deux opérations au niveau des hanches. Elle est toutefois restée toujours active dans la vie quotidienne et part tous les matins faire ses courses, en ville, avec ses deux béquilles. Samedi dernier, alors qu’elle traversait un passage piétons, elle avait remarqué qu’une voiture était placée au milieu de son chemin. La conductrice avait baissé sa vitre en la voyant, alors elle lui a demandé pourquoi elle ne respectait pas les passages piétons. Contournant ensuite la voiture pour passer, Gisèle a eu la surprise de voir la conductrice sortir de sa voiture, pour ensuite la pousser avec ses deux mains. Tombée sur le trottoir, la septuagénaire n’a pas pu se relever toute seule et a été très vite aidée par des voisins. La conductrice quant à elle est remontée dans sa voiture et a démarré sans se soucier de ce qu’elle venait de faire.

« Je m’apprêtais à traverser le passage piétons lorsque j’ai constaté qu’il y avait une voiture en plein milieu, à l’arrêt, explique Gisèle. En me voyant, la conductrice a baissé sa vitre. Je lui ai demandé s’il lui arrivait de respecter les passages pour piétons. Très énervée, elle s’est alors mise à hurler puis a remonté sa vitre. Moi, j’ai contourné sa voiture par l’arrière, pour rejoindre l’autre côté du trottoir. C’est là que je l’ai vu arriver sur moi, avec une très grande violence. Je lui ai crié : Je suis handicapée ! Elle m’a alors violemment poussée avec ses deux mains. Je suis tombée sur le rebord du trottoir. Heureusement, ma tête a été protégée par le sac à dos que je portais. Cette femme est remontée dans sa voiture, sans un geste pour moi, et a pris la fuite. Des témoins ont aussitôt relevé le numéro du véhicule. Dans mon état, j’étais incapable de me relever seule. Il a fallu que des gens viennent m’aider. J’étais livide. »

Traumatisée de devoir subir une nouvelle opération

Les larmes aux yeux, Gisèle a raconté sa mésaventure à la police, où elle avait également déposé une plainte contre X. Elle a notamment souligné qu’elle a vraiment eu peur de devoir subir une nouvelle opération qui la clouerait directement dans un fauteuil roulant. Elle a également témoigné de son indignation face à une telle violence envers une personne invalide.

« Si j’avais de nouveau été blessée à une hanche, j’aurais terminé ma vie dans un fauteuil roulant. Et ça, je ne l’aurais jamais supporté. Je ne comprends pas cette violence. Je suis très meurtrie par ce qui s’est passé. Un être humain doit être respecté. Moi, j’ai 73 ans et je suis invalide. Pourquoi s’attaquer à une personne aussi faible ? Je ne comprends pas. On vit dans une société totalement pourrie. On ne peut pas accepter ce genre de chose. Oui, cela me fait pleurer. Je suis traumatisée, touchée au plus profond de moi-même. Je veux dénoncer ce type de comportement pour que cela ne se reproduise plus jamais.»

Identifiée par la police, la conductrice sera prochainement entendue. La suite de cette affaire a été par ailleurs confiée au parquet.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
J'adore écrire et tout y passe! People, Santé, Actus, High-tech, Insolite, Buzz, Musique et Cinéma...Vous en aurez de toutes les couleurs sur le site grâce à moi ;)