Iran : manifestation contre Charlie Hebdo devant l’ambassade de France

0
13

La première page du journal Charlie Hebdo sortie mercredi dernier, baptisée « l’édition des survivants », a suscité des réactions partout dans le monde. La caricature du prophète Mahomet a engendré des rassemblements, souvent violents, dans les pays musulmans. Des milliers de personnes se sont mobilisées en Iran, devant l’ambassade de France pour manifester leur mécontentement.

Des étudiants, membres d’une association islamiste indépendante, ont appelé à un rassemblement pour « protester contre l’insulte de l’hebdomadaire français contre le prophète Mahomet ». Lundi, environ 2000 personnes se sont rendues devant l’ambassade de France à Téhéran pour manifester leur mécontentement contre la publication d’une caricature du prophète Mahomet en première page de la dernière édition du journal satirique Charlie Hebdo. Plusieurs slogans ont été clamés par les manifestants contre l’hebdomadaire mais également contre la France: « Mort à la France », « L’ambassade de France doit être fermée ! ».

Ahmad Tavakoli, un député conservateur s’est exprimé et a dénoncé « une vraie contradiction dans l’attitude du gouvernement français » en expliquant: « Vous dites que chacun a le droit d’avoir ses propres croyances et que personne ne doit les insulter. Alors pourquoi vous permettez que les croyances des musulmans soient tournées en dérision ? ». Il a également reproché au Ministre iranien des Affaires Etrangères de s’être rendu à Paris pour rencontrer son homologue français dans le cadre des négociations sur le dossier nucléaire de Téhéran, le 16 janvier, soit 2 jours après la publication de l’édition de Charlie Hebdo avec la caricature du prophète Mahomet en une : « Pourquoi, alors que l’Occident et la France agissent contre l’islam, les officiels de la diplomatie du pays se sont comportés ainsi? ».

Les manifestants condamnent l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.