Une jeune Iranienne pendue pour meurtre

0
103

En Iran, une jeune femme de 26 ans accusée du meurtre d’un homme a été condamnée à mort par la justice en 2009. Sa pendaison a eu lieu ce samedi 25 octobre en dépit des appels internationaux à la clémence.

Reyhaneh Jabbari a été condamnée à mort pour avoir tué Morteza Abdolali Sarbandi en 2007. Se référant à une source « fiable », un expert de l’ONU a indiqué que cet homme avait tenté d’abuser d’elle, et qu’elle s’est défendue en le frappant à l’arme blanche avant d’appeler une ambulance. L’homme était chirurgien et anciennement employé au ministère des renseignements iraniens.

Après la condamnation, plusieurs artistes et personnalités iraniennes se sont mobilisés et ont demandé la clémence de Téhéran pour la jeune Iranienne. L’ONG Amnesty International considère que l’enquête et le procès ont été « entachés de graves irrégularités, au cours desquels tous les éléments de preuve n’ont pas été examinés ».

La justice iranienne a accordé un délai à plusieurs reprises pour obtenir le pardon de la famille de la victime du meurtre, ce qu’elle a toujours refusé. En effet, selon la charia qui est vigueur en Iran, un condamné pour meurtre peut éviter sa peine si la famille de sa victime lui accorde son pardon.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.