Irak : pas moins de 400.000 enfants privés de rentrée scolaire au Kurdistan

0
96

Alors que les rentrées scolaires irakiennes devaient avoir lieu ce jour en Irak, il en est tout autrement au Kurdistan où pas moins de 400.000 enfants n’ont pas pu retourner en cours ce mercredi selon l’AFP.

Des écoles devenues des abris

Depuis que les djihadistes de l’Etat Islamique ont lancé leur offensive dans le nord de l’Irak au début du mois d’août, des milliers de personnes se sont enfuies de chez elles pour se réfugier au Kurdistan. Cet afflux de réfugiés a contraint les autorités à déplacer les camps dans des écoles, empêchant ainsi les enfants d’y retourner pour la nouvelle année scolaire. Aucune solution n’est encore envisagée pour remédier à ces contraintes mais le ministre de l’Education, Pishtiwan Sadiq, d’affirmer que la question sera réglée d’ici deux mois. En effet, toujours selon cet officiel « dès que l’on trouvera un abri pour ces réfugiés », les écoles rouvriront pour permettre aux enfants de réintégrer leurs salles de classe. En attendons, ces 400.000 enfants de prendre leur mal en patience comme Fadi, 14 ans, qui explique « Nous voulons retourner à l’école. Nous voulons être la génération future. » De son côté, l’ONG Save the children de constater qu’il y a au moins 650 écoles qui n’ont pas pu ouvrir pour la rentrée scolaire au Kurdistan, privant ainsi les jeunes d’éducation.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
Journaliste spécialisée dans l'actualité internationale et people.