International : publication d’une liste rouge d’urgence organe de lutte contre le trafic illicite des trésors culturels en Irak

0
8

Ce lundi 1er juin, à paris, l’ICOM ou Conseil international des musées a publié une « liste rouge d’urgences » des biens et objets culturels irakiens en péril.

Ces trésors culturels risquent la destruction, le vol et le pillage. Cette liste est composée notamment de sept gammes d’objets de valeur, tels les tablettes d’écriture cunéiforme en argile ou en pierre, des sceaux, des sculptures, des éléments architecturaux comme les frises ou les mosaïques, des récipients, des accessoires, de la monnaie. Ces biens culturels comprennent des objets appartenant à l’ère de la Mésopotamie ancienne (-10 000 av.JC) allant jusqu’aux règnes ottoman et mamelouk (16ème au 19ème siècle ap.JC).

Lors de la présentation à la presse de la liste, Jean-Luc Martinez, président du musée du Louvre a souligné que « les massacres perpétrés contre les minorités en Syrie et en Irak, concernent également la destruction d’œuvres essentielles du patrimoine culturel millénaire, dans le but d’anéantir des pans majeurs de l’histoire de l’humanité ». Cette liste sera visible en ligne, prochainement.

L’objectif vise à épauler les professionnels de l’art et du patrimoine, ainsi que les enquêteurs, afin de faciliter l’identification des trésors culturels menacés, et qui sont sous la protection des lois en vigueur.

Fondée en 1946, l’ICOM siège à Paris et compte quelques 35 000 membres dans 137 pays.L’ICOM collabore avec l’UNESCO, l’Organisation Mondiale des douanes et Interpol.

D’après Hans-Martin Hinz, président de l’ICOM, les biens culturels inventoriés dans la liste rouge d’urgence concernent des objets répertoriés au sein de collections d’institutions reconnues. Depuis l’an 2000, l’ICOM a publié des listes similaires pour quelques 25 pays, afin d’alerter les collectionneurs et les marchands d’arts sur l’achat de biens en provenance de pays en proie à des violences ou de pillages culturels.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR