Irak : les premières frappes britanniques contre l’Etat Islamique

0
120

Le mardi 30 septembre, le Royaume Uni a lancé ses premières frappes aériennes contre l’Etat Islamique en Irak détruisant un poste d’artillerie et un véhicule équipé de mitraillette avec deux chasseurs-bombardiers Tornado.

Des frappes ciblées

Les pays qui rejoignent la coalition internationale contre l’Etat Islamique sont de plus en plus nombreux. Parmi eux, le Royaume Uni qui a mené hier ses premières frappes ciblées contre le groupe de djihadistes après l’adoption par le Parlement d’une motion du gouvernement autorisant les raids aériens en Irak. Cette première attaque britannique a été un « succès » comme le souligne Michael Fallon, le ministre de la défense britannique, en ajoutant que « Ils ont identifié et attaqué une position d’artilleries qui menaçait les forces kurdes et ont par la suite attaqué un pick-up armé de l’EI à proximité. » Depuis le ralliement du Royaume Uni à la coalition militaire internationale contre l’Etat Islamique, vendredi, la Royal Air Force a déjà effectué plusieurs sorties, pourvus de bombes à guidage laser et de missiles sans attaquer jusqu’à hier.

la liste des pays qui rejoignent la coalition sont de plus en plus nombreux

Philip Hammond, le ministre des affaires étrangères britannique, d’expliquer que « Lorsque nous faisons feu, nous devons être absolument certain que nous visons des cibles de l’Etat Islamique et qu’on ne tue pas des civils sunnites innocents. Sinon nous aurons l’effet inverse de celui escompté. » Cet officiel également de souligner que « S’il y a une armée dans le monde qui peut s’affranchir de cette mission en minimisant le risque de victimes civiles et de dommages collatéraux, c’est bien la RAF. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.