Irak : la France va multiplier ses frappes aériennes contre l’Etat Islamique

0
227

Depuis que la France a rejoint la coalition internationale contre l’Etat Islamique, les forces françaises ont déjà mené sept frappes aériennes en Irak et le rythme est d’ailleurs sur le point d’accélérer selon François Hollande.

« Frapper durement les djihadistes »

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la coalition internationale, dont les forces françaises, ont détruit un centre d’entraînement de l’Etat Islamique dans le nord de l’Irak. Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées françaises, de préciser ce vendredi que ce raid de masse a permis la destruction d’une douzaine de bâtiments « dans lesquels Daech produisait des pièges, des bombes et des armes pour attaquer les forces irakiennes. »

Lors de cet assaut, pas moins de 70 bombes ont été larguées, dont 12, guidées au laser, ont été utilisés pour la première fois « de façon à détruire les bâtiments dans lesquels était l’arsenal de Daesh» et pour le général de Villiers, « L’opération est réussie ». Pour lutter contre l’Etat Islamique, la France ne ménage pas ses moyens et toujours selon ce chef d’état-major, « nous avons les moyens de faire davantage. »

Une affirmation qui rejoint les propos de François Hollande qui a annoncé depuis Bruxelles, ce jour, que « le rythme de nos opérations vont s’accélérer. » Pour preuve, le chef d’Etat d’ajouter que « Nous avons fait tous les repérages (…) Nous pouvons agir pour frapper durement les djihadistes »

Face à ses déclarations, Marc Trévedic, le juge antiterroriste d’estimer qu’il n’est pas nécessaire de vanter les prouesses des frappes aériennes de l’armée française en Irak mais de « faire ce qu’on a à faire » sans avoir à exciter les jeunes, qui selon lui sont « à la limite de basculer » à l’islamisme radical.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.