Irak : au moins 37 morts dans un attentat-suicide mené contre une base de la police

0
7

Ce 1er juin, un attentat-suicide perpétré à l’encontre d’une base de la police au nord-ouest de Bagdad, fait au moins 37 morts.

Plus de policiers que de civils

L’information a été apportée par des sources policières qui ont affirmé que l’attentat-suicide, mené à l’aide d’un véhicule blindé piégé, a visé une base de la police située entre Samara et le lac Tharthar, dans le nord-ouest de l’Irak. Selon une source médicale, par ailleurs, 37 corps au moins ont été transportées auprès de l’hôpital de Samara et il s’agissait « surtout de policiers ». Outre ces pertes humaines, un médecin a également fait état de 33 blessés. Bien que l’Etat Islamique n’ait pas revendiqué l’attaque, beaucoup estime qu’il y a un rapport entre l’opération irakienne menée dans la zone touchée et le groupe terroriste. En effet, la base policière attaquée ce jour se trouve dans le périmètre de l’opération militaire en cours pour tenter de couper les voies de ravitaillement du groupe extrémiste dans la province d’Al-Anbar, dans l’ouest du pays.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
Journaliste spécialisée dans l'actualité internationale et people.