Irak : 1420 morts répertoriés pour le mois d’août selon l’ONU

0
108

Les violences en Irak continuent de faire des pertes humaines et le bilan établi par l’ONU pour le mois d’août dernier fait état de 1420 morts et 1370 blessés.

Un conflit qui perdure

En trois ans et demi de conflit, on dénombre pas moins de 191.000 morts selon l’ONU dont 1420 pour le mois d’août dernier uniquement. Le représentant de l’ONU en Irak, Nikoaï Mladenov, a par ailleurs annoncé que « Des milliers de personnes continuent d’être visées et tuées par l’Etat Islamique et les groupes armées qui lui sont associés, uniquement sur la base de leur appartenance ethnique ou religieuse ». Si le bilan du mois d’août dernier semble aussi élevé c’est parce que les djihadistes ont décidé de renouveler leurs attaques dans le nord de l’Irak, s’emparant ainsi d’un nombre conséquent de localités. Devant cette progression de l’Etat Islamique, 1,6 millions d’irakiens ont été déplacés cette année, dont les 850.000 ont été les victimes du mois dernier.

Face à cette crise, les pays occidentaux ont décidé de réagir en livrant l’assistance humanitaire nécessaire pour aider la population et en armant les combattants kurdes. Si la plupart des pays se sont cantonnés à ces aides substantiels, les Etats- Unis sont intervenus militairement en lançant des frappes aériennes sur l’Irak. Ce soutien des Etats-Unis a d’ailleurs permis le retrait du barrage de Mossoul à l’EI le 17 août et récemment la prise de Souleimane Bek, au nord de Bagdad qui était aux mains de djihadistes depuis près de trois mois.

l'armée irakienne s'empare de Souleimane Bek

Cela a également conduit le conseil des droits de l’homme de l’ONU à discuter ce jour à Genève d’une résolution qui demanderait la réalisation urgente d’une enquête sur les atrocités commises par les djihadistes de l’Etat Islamique en Irak.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.