Insolite : quand un texan vend sa voiture pour le retrouver aux mains des djihadistes en Syrie

0
76

Lorsqu’on vend son véhicule, on s’imagine le donner à des gens … normaux. Alors quel ne fut pas le choc de ce texan en découvrant son pick-up sur Twitter, entre les mains des djihadistes en Syrie.

Mais comment est-ce possible ?

C’est la question du jour. En tout cas, pour Jeff Oberholtzer, la découverte de sa Ford F-250 sur les réseaux a tout d’une vraie scène d’horreur. En effet, en vendant sa voiture à un concessionnaire de Houston, qui l’a ensuite mis en enchère, ce plombier texan, ne s’attendait certainement pas à retrouver le véhicule aux mains de l’Etat Islamique. Et pourtant, c’est bel et bien le cas si l’on se fie au tweet posté récemment par les combattants du Jaish Al-Muhajireen, un groupe de djihadistes russes et tchétchènes musulmans en Syrie. Si Jeff Oberholtzer a reconnu son ancien véhicule, c’est parce que les coordonnées commerciales de la plomberie sont toujours inscrites sur la portière du pick-up. Le pire c’est qu’avec le nom et le numéro de téléphone de son entreprise bien en vue, la société est maintenant submergée par des appels d’Américains en colère, croyant le plombier et ses artisans complice des djihadistes.

le tweet des combattants du Jaish Al-Muhajireen

Réfutant totalement cette hypothèse, Jeff Oberholtzer de déclarer, « Nous pensions vendre ce véhicule pour tirer des remorques. Et il est maintenant utilisé pour semer la terreur ». Le plombier est allé jusqu’à évoquer la situation interne, au niveau de son entreprise, en expliquant, « Nous avons une secrétaire ici, elle est morte de peur. Nous avons tous des familles. Nous ne voulons aucun problème. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.