Inde : une touriste japonaise séquestrée et violée pendant trois semaines

0
103

Ce dimanche, les autorités indiennes ont arrêtés cinq hommes suspectés d’avoir séquestré et violé une jeune touriste japonaise pendant près d’un mois.

Un voyage qui vire au cauchemar

Arrivée à Calcutta, dans l’est de l’Inde, le 20 novembre dernier, cette touriste japonaise de 22 ans ne s’attendait pas à ce que son voyage se transforme en cauchemar lorsqu’elle fait la rencontre de trois hommes, dont l’un parlait japonais. Ce dernier la persuade alors de retirer près 1 200 dollars sur son compte avant de l’accompagner jusqu’à un sanctuaire religieux bouddhiste de Bodh Gaya. C’est à proximité de ce lieu touristique que son calvaire commence puisqu’elle a été livrée à deux frères exerçant en tant que guide touristique. Prise au piège, elle est enfermée dans le sous-sol d’une maison isolée où elle sera violée à de multiples reprises pendant trois semaines. Elle réussit finalement à s’échapper et à se rendre dans la ville de Varanasi où elle rencontre des compatriotes qui lui viennent en aide et la mettent en contact avec le consulat du Japon à Calcutta, vers la fin du mois de décembre.

Selon l’AFP, les deux frères ont été arrêtés vendredi et sont accusés de viol après avoir comparu devant un tribunal samedi. Placés en détention provisoire à Calcutta, ils attendent la reprise de l’audience qui se tiendra le 9 janvier. Afin de découvrir les bourreaux de la touriste japonaise, les enquêteurs ont conviés cette dernière à participer à une séance d’identification.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.