Pour Human Rights Watch (HRW) Israel a commis à Gaza des crimes de guerre

0
80

Des possibles crimes de guerre à Gaza, c’est ce que Human Rights Watch (HRW) révoque. Cette organisation pense que c’est l’Etat d’Israel qui en est l’auteur. Elle l’a fait savoir ce jeudi, un jour après que l’armée israélienne annonce sa décision d’ouvrir des enquêtes internes sur d’éventuelles bavures perpétrées pendant le conflit.

 

En Israël, suite aux 3 incidents causant la morte de plusieurs civils en violation du droit de la guerre, HRW a ouvert une enquête. L’information est parvenue dans un communiqué de l’organisation de défense des droits de l’homme. D’autres enquêtes sont également ouvertes, ils sont en rapport avec les bombardements qui ont eu lieu les 24 et 30 juillet passés dans deux écoles de l’Onu situées dans le nord de la bande de Gaza. Dans ces écoles, il y avait la présence de nombreux déplacés palestiniens qui ont fui les batailles. Il y a aussi une enquête sur le tir d’un missile téléguidé le 3 août dernier sur une autre école à Rafah dans le sud du pays. Au total renseigne HRW, les attaques ont fait 45 morts et les 17 sont des enfants. «  Ces attaques illégales pratiquées intentionnellement, donc délibérément et imprudemment, sont des crimes de guerre », indique l’organisation qui estime que « israel a un long passif d’échecs en ce qui concerne des enquêtes crédibles sur ses crimes de guerre ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.