Un homme soupçonné de viol d’une handicapée a été interpellé

0
75

Un homme est soupçonné d’avoir commis le viol d’une handicapée dans le RER. Sa présumée victime, une femme présentant un déficit mental, a porté plainte pour viol au commissariat.

Un jeune de 25 ans a été gardé en garde à vu pour attouchements et viol sur une jeune handicapée mentale, alors qu’ils se trouvaient tous les deux dans le RER C, en région parisienne. Interpellé ce mercredi matin, le jeune homme a reconnu une partie des faits et selon une source proche de l’enquête, «il reconnaît les attouchements, l’onanisme, mais pas la fellation». Il est à noter que la fellation est considérée comme un viol en droit français.

Habitant à Guyancourt, dans les Yvelines, la victime souffrait d’un handicap mental et a porté plainte pour viol au commissariat. D’après ses dires, elle voyageait tranquillement, allant de Paris à Saint-Quentin-en-Yvelines, quand un homme s’est assis à côté d’elle et se serait masturbé sous ses yeux. L’homme en question l’aurait ensuite forcée à lui faire une fellation et se serait livré à des attouchements à travers ses vêtements, avant de prendre la fuite.  La jeune femme, encore retournée a été prise en charge par la police. Selon un médecin dépêché sur place qui a pris en charge la victime, le récit de celle-ci serait « crédible ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.