VIDEO. L’homme le plus grand du monde rencontre son extrême opposé

0
2374

Se rencontrant pour la première fois, l’homme le plus grand du monde, le Turc Sultan Kösen (2,51 m), et le Népalais Chandra Bahadur Dangi (54,6 cm) ont pris le thé ensemble à Londres.

Du haut des ses 2,51 mètres, l’homme le plus grand du monde a serré la main au plus petit sur la pelouse d’un jardin près du Parlement de Westminster où ils ont pris le thé ensemble. Cela a eu lieu, ce jeudi 13 novembre, lors d’un évènement organisé par le livre Guinness des records à l’occasion du dixième anniversaire de son « Jour des records » et la parution de sa soixantième édition.

« Nous traversons le même genre de difficulté dans la vie »

Vêtu d’une tenue traditionnelle népalaise, Chandra Bahadur Dangi, 75 ans, s’est amusé de la situation : « Je suis ravi de voir l’homme le plus grand du monde. J’étais curieux de rencontrer mon extrême opposé ».

« Même s’il est petit et moi grand, nous traversons le même genre de difficultés dans nos vies. Et quand je regarde dans ses yeux, je vois que c’est un homme bon », a, de son côté, expliqué Sultan Kösen d’après  The Telegraph.

« Je me demandais quelle taille il pouvait bien faire et jusqu’à quel niveau de ma jambe il arriverait » a-t-il ajouté avec humour. « J’ai des problèmes avec mes genoux si bien que, quand je reste trop longtemps debout, ça me fatigue » a-t-il confié en faisant allusion aux problèmes de santé induits par sa grande taille.

La croissance vertigineuse du Turc, 32 ans est causée par une tumeur affectant son hypophyse. En 2012, il a été considéré comme « guéri » et ne grandira plus. Pour cette guérison, il a du subir une opération à l’université de Virginie, aux Etats-Unis, en 2010, et suit un traitement pour contrôler son hormone de croissance. Le jeune homme doit pourtant marcher avec des béquilles, ses articulations n’ayant pas suivi le développement de son corps.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.