Un jeune homme de 26 ans écroué pour détention illégale de Subutex à Seine-Saint-Denis

0
74
subutex

Mercredi 18 février, un homme de 26 ans a été mis en examen puis écroué pour détention illégale de 616 cachets de Subutex, un substitut à l’héroïne, dans une gare de Seine-Saint-Denis.

Interpellé lors d’un contrôle d’identité

L’homme a été interpellé par la police mercredi dernier, lors d’un contrôle d’identité en gare de Gagny, dans la banlieue Est de Paris. Lors d’une fouille, 616 cachets de Subutex conditionnés en 88 plaquettes et 48 tubes de diprosone – une pommade qui peut blanchir la peau si elle est utilisée à forte dose, ont été retrouvés sur lui.

Banni du territoire français

Ayant avoué aux autorités qu’il se faisait remettre du Subutex dans les pharmacies de manière frauduleuse pour ensuite le revendre au Congo, l’homme, un sans papier, a aussi reçu une obligation de quitter le territoire français (QQTF). Placé en garde à vue, l’accusé a confié qu’il se servait d’une fausse carte Vitale pour se procurer ce substitutif aux drogues dures. Après avoir été entendu par la justice jeudi 19 février, l’homme a été mis en examen puis incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis dans Essonne.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.