Hérault : le tribunal a réclamé de la prison ferme pour les voleurs de pierre de la grotte de Clamouse.

0
27

La grotte de Clamouse, à Saint-Jean de Fos, a été visitée le 2 janvier 2015, par trois personnes adultes, un enfant et un chien. Cette grotte était pourtant fermée à l’époque. L’un d’entre eux, âgé de 55 ans, a escaladé les barrières et volé des pierres, dont une aragonite de 25 cm. Les trois adultes ont été convoqués devant le tribunal correctionnel de Montpellier, le mercredi 25 mars 2015.

Pour sa défense, l’homme de 55 ans, originaire de Montpellier, a expliqué qu’il souhaitait amener son fils dans une grotte, et qu’en avisant la porte de sortie ouverte, il s’est permis d’entrer. Il a ensuite ramassé des pierres, dans la grotte. Il ajoute qu’il a toujours aimé les pierres, mais qu’il n’avait pas l’intention d’en faire commerce.

Des pierres d’une valeur inestimable

La partie civile a répondu que la porte fermée, avait été forcée. De plus, concernant les pierres, en particulier l’aragonite, un expert a certifié qu’elle avait été cassée. C’est une pierre vivante qui a été arrachée. Cet incident a un coût élevé, pouvant atteindre plusieurs millions d’euros.

Pour Me Jacques Martin, l’avocat de la partie civile, la récupération de pierres, présentes sur ce site depuis plusieurs centaines de millions d’années, a un but commercial. En effet, le responsable du vol de pierres était, auparavant, commerçant en bijoux artisanaux..

Selon Mr Joël Dombre, avocat de l’association des exploitants de cavernes, il s’agit « d’une atteinte considérable au patrimoine national ».

Le ministère public a réclamé 3 ans de prison, dont 9 mois ferme et 15 000 euros d’amende pour le présumé « voleurs de pierres », et 9 mois avec sursis pour les deux autres prévenus.

Le jugement est mis en délibéré et le verdict sera prononcé le 8 avril 2015.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR