Un Hongkongais de 31 ans condamné à la prison à perpétuité pour avoir tué ses parents d’une manière horrible

0
42
henry

Condamné à la réclusion à vie ce lundi 23 mars, un Hongkongais de 31 ans a plaidé coupable du meurtre de ses propres parents qu’il a découpé, salé puis fait cuire et mis en conserve.

Un narcissique dangereux

Les faits remontent en 2013 lorsque Henry Chau, un Hongkongais de 31 ans avait été soupçonné d’avoir tué ses parents. Entendu sur cette affaire, il avait d’abord confié que ces derniers étaient partis en voyage en Chine continentale. Ensuite, il a avoué son double meurtre en racontant tous les détails de son crime au tribunal. Selon le South Chine Morning Post, le jeune homme qui se présente comme un « psychopathe » sans cœur est resté impassible à l’énoncé de son verdict.

Des spécialités culinaires de Hong Kong

Durant son audition, Henry Chau a raconté qu’il avait découpé ses parents en morceaux après les avoir tué, puis il les a salé avant de les faire cuire. Une fois cuits, ils ont été conditionnés dans des boîtes de conserve avec du riz…comme « du porc au barbecue », une spécialité culinaire de Hong Kong.

Une enfance douloureuse en cause ?

Chau Wing-ki, 65 ans et son épouse Siu Yuet-yee, 62 ans ont été tués dans l’appartement d’un ami du condamné. Leurs têtes ont été retrouvées dans les réfrigérateurs de cet ami, quelques jours après leur disparition. D’autres restes ont été découverts dans des boîtes alimentaires ainsi que dans une poubelle. Interrogé sur les raisons de ce meurtre, Henry Chau a évoqué une enfance et une adolescence douloureuse.

« Je ne peux avoir aucune empathie avec la douleur d’autrui à cause de mes expériences d’enfant et d’adolescent. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.