Hauts-de-Seine : un instituteur suspendu après la découverte de clichés pédopornographique

0
19

Cinq mois après sa mise en examen dans une affaire de viols sur mineur, en dehors du cadre scolaire, un instituteur des Hauts-de-Seine a été suspendu, ce vendredi, suite à la découverte d’images pédopornographiques sur son ordinateur.

Soupçonné de viols et d’agressions sexuels sur mineur

Exerçant à l’école publique Claude-Monet de Rueil-Malmaison depuis 2005, cet instituteur de 35 ans est soupçonné de viols et d’agressions sexuelles sur un mineur de 14 ans. Les faits remontent à l’an 2000 et sont « sans rapport avec son activité professionnelle » selon un communiqué conjoint du parquet de Nanterre et de la direction des services départementaux de l’Education nationale mais la plainte ne date que de novembre 2014. Elle a été déposée par une jeune femme de l’entourage privé de ce professeur, qui affirme à BFMTV ne pas avoir été une de ses anciennes élèves. C’est dans le cadre de cette affaire que les enquêteurs ont pu mettre la main sur d’autres faits, incitant le juge à mettre de nouveau l’enseignant en examen pour « détention d’images de mineurs présentant un caractère pornographique ». Joint par l’AFP, le parquet de préciser que ces clichés ont été téléchargés sur internet au cours de l’année 2014 et ont été retrouvés sur son ordinateur personnels.

Suite à ces nouveaux faits, l’instituteur « s’est vu notifier l’interdiction d’exercer toute activité professionnelle ou bénévole en relation avec des mineurs ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
Journaliste spécialisée dans l'actualité internationale et people.