Hauts-de-Seine : rejeté par la mère, le professeur veut brûler le fils pour se venger

0
27

Le parquet de Nanterre a révélé à l’AFP, qu’un professeur particulier a tenté «par dépit amoureux d’immoler son élève de 13 ans ». La scène a eu lieu à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Le suspect, mis en examen, a été incarcéré le dimanche 3 mai 2015, pour tentative d’assassinat et séquestration de mineur. Le procureur, Catherine Denis a précisé « qu’une information judiciaire est ouverte, l’affaire est confiée à un juge d’instruction ». Initialement, le professeur incendiaire, placé en garde à vue, a été questionné par les enquêteurs de la police judiciaire.

Selon la police, mercredi, en fin d’après-midi, ce professeur particulier de 54 ans, a pris son élève de son domicile de Boulogne-Billancourt, pour l’emmener dans sa propre maison. A leur arrivée, il a scotché la bouche du jeune garçon avec du « chatterton » et l’a arrosé d’essence.

Vers 19h30, la mère de l’enfant a prévenu les forces de l’ordre, qui ont pénétré de force dans l’appartement du suspect à 20h15, dès qu’ils ont senti « des émanations gazeuses et une forte odeur d’essence ». Tandis que l’enfant s’est précipité vers les polices, le professeur a essayé de s’immoler par le feu, en vain. L’enfant « légèrement brûlé et en état de choc » ainsi que sa mère, également choquée, ont été accueillis à l’hôpital Ambroise-Paré à Boulogne.

D’après les policiers, l’auteur de cette agression a agit ainsi parce qu’il « a ou avait été le petit ami de la mère ». Souffrant de brûlures graves, il a été admis à l’hôpital où il a subi ses interrogatoires et s’est vu « notifier sa détention provisoire ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR