Guinée : des kits anti-Ebola gratuits revendus au marché noir

Coke en stock.

0
91
ebola

Des produits anti-Ebola distribués gratuitement par des ONG sont mis à la vente par des commerçants peu scrupuleux sur les marchés de Conakry, en Guinée, selon des témoins présents sur place.

Ces derniers ont ainsi pris des photos d’étalages où l’on peut voir des bouteilles de chlore bleues estampillées Unicef et sur lesquelles est indiqué « ne peut être vendu », ainsi que des gants, des masques ou encore des bassines normalement distribuées dans les quartiers les plus pauvres se retrouvent aussi sur les marchés. Ces produits sont à vendre, et font l’objet d’un trafic illicite.

A l’origine, ces bouteilles sont achetées par l’Unicef à prix cassés, 3 300 francs guinéens (moins de 38 centimes d’euros) contre 4 000 ou 5 000 francs guinéens en temps normal (entre 50 et 60 centimes d’euros). L’Unicef les distribue ensuite gratuitement à des représentants locaux et des associations dans les quartiers les plus défavorisés de Conakry.

marche-noir-ebola01

Ces associations distribuent bien une grande partie des stocks, mais garderaient certains cartons qu’elles vont monnayer à prix imbattables : 150 000 francs guinéens (17 euros) le carton de 60 bouteilles, au lieu de 300 000 francs guinéens (35 euros), selon les témoignages rapportés par France 24.

Les marchands interpellés en possession de ces stocks font généralement quelques heures de garde à vue avant d’être relâchés.

marche-noir-ebola02

 

Sur les 14 098 cas d’Ebola recensés dans le monde, 1 878 l’ont été en Guinée pour 1 142 décès.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.