Air France : Aucune entente pour le moment, les pilotes poursuivent leur grève

0
78

Le bras de fer ne cesse de se durcir entre le syndicat national des pilotes en ligne ou SNPL à Air France et la direction. Aujourd’hui, les pilotes se sont donné rendez-vous devant l’Assemblée nationale à Paris pour une grève générale sous le slogan « unis pour refuser les passages en force permanents au détriment du dialogue social au sein d’Air France ». Et ils étaient en uniforme.

«Nous demandons désormais le retrait pur et simple du projet de Transavia Europe», des propos de Jean-Louis Barber, président du syndicat SNPL AF Alpa rapportés par Le Parisien. A noter que lundi, le syndicat des pilotes a rejeté la proposition de la direction de la compagnie aérienne de suspendre jusqu’à la fin décembre le projet de sa filiale à bas cout Transavia. La manifestation a débuté le 15 septembre dernier, et depuis, un bon nombre d’avions de la compagnie est cloué au sol. Cette manifestation engendre une grosse perte pour la compagnie. La direction avance une perte d’exploitations allant jusqu’à 20 millions d’euros par jour.

Malgré cette grève continuelle, Air France continue toujours ses activités. Ce mardi, près de la moitié des vols ont été assurés. Pour mercredi, la direction estime que le nombre des pilotes grévistes devrait diminuer de 13%, ce qui permettrait à Air France d’assurer 46% de ses vols. A noter que lundi, le taux de grévistes a atteint le 65% tandis qu’aujourd’hui, il a été de 57%, selon le communiqué de la compagnie.

Aujourd’hui pourtant, les pilotes sont fermes et affirment qu’ils ne céderont pas. Ils durcissent encore leurs revendications sur l’application d’un contrat unique pour tous les pilotes du groupe. Manuel Valls a pour sa part déclaré au micro d’Europe 1 : « cette grève n’a aucune raison et représente un vrai danger pour la compagnie.»

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.