Deux humanitaires italiennes libérées par le Front Al-Nosra en Syrie ?

0
50

Jeudi 15 janvier, le gouvernement italien a annoncé sur le réseau de microblogging Twitter que les deux jeunes humanitaires italiennes Greta Ramelli et Vanessa Marzullo, retenues en otages par le Front Al-Nosra en Syrie quelques semaines auparavant, ont été libérées et seront bientôt de retour en Italie.

L’Italie contre le groupe Etat Islamique en Syrie

Greta Ramelli et vanessa Marzullo ont été enlevées il y a quelques semaines dans un village proche d’Alep, dans le nord de la Syrie, alors qu’elles menaient une mission pour l’association Horryaty œuvrant dans le domaine de l’eau et de la santé au pays. Fin décembre 2014, elles sont apparues dans une vidéo publiée sur YouTube, habillées de robes noires et coiffées de foulards. La vidéo sur laquelle on ne pouvait pas déterminer le groupe qui les détenait ni l’endroit où elles se trouvaient, avait pour titre Le Front Al-Nosra détient deux Italiennes en raison de la participation de leur gouvernement à la coalition internationale combattant les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) en Syrie. Sur la vidéo, l’une des deux jeunes femmes suppliaient le gouvernement italien de les ramener au pays avant Noël.

A noter que le Front-Al-Nosra est une branche syrienne d’Al-Qaïda visée par la coalition. Le groupe n’a toutefois pas revendiqué la prise en otages des deux jeunes femmes italiennes et ne s’est pas non plus exprimé sur les réseaux sociaux quant à leur libération.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.