Grande-Bretagne : le repas offert à une cliente a coûté la bagatelle de plus de 900 euros

0
14

Un vendeur de voitures de Watford, du côté de Londres en Grande-Bretagne, s’est vu présenter la note salée de 714,61 livres ou 956,56 euros, pour un déjeuner proposé gracieusement à une cliente.

A l’origine, Siobban Yap s’est vu offrir un déjeuner gratuit par son concessionnaire, car son Audi A3 d’occasion de 20 000 livres ou 26 790 euros avait été embouti par un véhicule de livraison, dans la cour du vendeur de voitures.

Le concessionnaire lui a prêté une voiture de courtoisie et lui a offert un repas gratuit pour deux personnes, à titre d’excuses. Siobban, 27 ans, accompagné de sa mère a opté pour « l’Atelier de Joel Robuchon de Covent Garden. Elles ont commandé, hormis les déjeuners, quatre coupes de champagne, deux bouteilles de vin de 69 livres pièce (ou 92 euros) et six cocktails de 86 livres (soit 115 euros).

Le porte parole du concessionnaire a trouvé la note de restaurant « excessive » et n’a accepté de régler que la moitié, soit 357 livres (ou 478 euros), tout affirmant qu’il ne paierait pas davantage.

Siobban Yap exige de son vendeur de voitures le règlement total de la note de restaurant, en spécifiant : « le garage m’a causé beaucoup de stress, le restaurant était sympa, de plus, le concessionnaire aurait dû définir une limite de prix ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR