Google Street View condamné à verser 1 600 euros à une Canadienne pour atteinte à la vie privée

0
42
google_street_view

La justice canadienne a condamné Google a versé 1 600 euros de dommage à une Canadienne pour avoir montré son décolleté sur Internet via Google Street View.

Mai 2009

L’histoire remonte en mai 2009 lorsque tranquillement assise devant son ordinateur, chez elle, Maria Pria Grillo a été prise en photo par un Google car. Deux ans plus tard, en 2011, c’est sur Google Street View que ses collègues retrouvent sa photo, sur laquelle elle est vêtue d’un short et d’un tee-shirt très décolleté laissant entrevoir sa généreuse poitrine.

Elle quitte la banque

Travaillant à l’époque dans une banque, Maria Pria Grillo avait fini par démissionner, n’ayant pas supporté les moqueries et les sous-entendus de ses collègues quant à sa photo sur Internet. En effet, bien que Google ait pris le soin de flouer son visage, elle a été très vite identifiée par ses amis et ses proches.

Elle porte plainte

Mais Maria Pria Grillo ne s’est pas arrêtée là. Elle a également porté l’affaire devant le tribunal, obligeant Google à payer pour le préjudice qu’elle a subi. Le Géant du Mountain View lui a donc verser 1 600 euros et a effacé toutes les traces permettant de la reconnaître sur Google Street View.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.