Google met au point un bracelet détecteur de cancer (VIDEO)

0
64

Les laboratoires de Google travaillent sur une technologie liée à un bracelet électronique, capable de détecter l’apparition de cellules cancérigènes grâce au nanoparticules.

Google X a présenté, en octobre, son projet d’utilisation des nanoparticules dans la lutte contre le cancer. Le géant de la technologie effectue , en ce moment des test dans ses laboratoires, sur un projet d’utilisation d’un bracelet pour détecter les cellules cancérigènes. Dans un premier temps, les sujets doivent ingérer des comprimés contenant des nanoparticules. Ces derniers se fixeront sur les cellules atteintes et les illumineront. Les nanoparticules sont liés au bracelet grâce à un système d’aimant. Le nombre de nanoparticules détecté par le bracelet détermine le nombre de cellules affectées et donc l’ampleur du cancer.

Cependant, la méthode se heurte à plusieurs contraintes. Entre autres, l’épaisseur et la couleur de la peau qui pourrait altérer le fonctionnement du bracelet et donc remettre en question son efficacité. Le laboratoire Google X a créer des bras recouverts de peaux humains synthétiques pour tester la performance du bracelet. Par ailleurs, le Dr Roland Moreau a expliqué, dans une interview pour Atlantico :  » Les recherches actuelles sur les nanopuces sont très prometteuses car elles permettraient de détecter des concentrations extrêmement faibles de marqueurs ou de cellules cancéreuses dans le sang. En revanche, l’intérêt du bracelet relève entièrement du gadget commercial puisque la détection de signaux à travers la peau serait beaucoup plus approximative qu’une analyse précise à partir d’un prélèvement sanguin « .

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.