Google condamné au japon suite à une plainte pour diffamation

0
31

La mise à disposition de certaines informations aux internautes par Google n’est du goût de la justice Japonaise. Un tribunal de Tokyo  vient en effet de demander leur retrait au courant de cette semaine. Un verdict consécutif à une plainte déposée par un citoyen Nippon. Le plaignant a jugé ces informations diffamatoires.

La conséquence de ce verdict sera la suppression pure et simple d’une centaine de liens dans le moteur de recherches de Google. Le plaignant a fait savoir qu’il y a de grosses informations dans ces liens en question, des renseignements qui ternissent son image et qui ont également été montés de toute pièce. On lui reproche un crime, a-t-il indiqué, alors qu’il est innocent. Ce qui constitue une grave atteinte à sa vie privée puisque son nom a été cité dans de nombreux médias locaux qui ont repris les informations sur Google. Convaincu de la bonne foi du plaignant, le tribunal de Tokyo a ainsi tranché en sa faveur.

Cependant Google ne devra enlever que la moitié des liens incriminés. Pour cause, sur 237 liens, la justice Japonaise n’a fustigé que ceux qui mettent en exergue le nom du plaignant. Pour sa part, le géant américain a soutenu qu’il n’excluait pas de faire appel. D’ailleurs Google avait été condamné à la suite d’une plainte similaire. Il avait saisi la cour d’appel après un verdict défavorable et avait finalement obtenu gain de cause.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.