Gaza : Trois chefs militaires du Hamas contre trois militaires israéliens

0
81
Raëd al-Atar, un commandant du Hamas
Raëd al-Atar, un commandant du Hamas, tué par le raid israélien en août 2014

Suite au décès des trois militaires israéliens lors d’une opération de destruction de tunnels sur la bande de Gaza, le Tsahal a riposté. Trois dirigeants des Brigades Ezzedine al-Qassam ont été tués à Rafah, ce jeudi, 36 heures seulement après la rupture de la Trêve. C’est un coup dur pour le Hamas qui promet d’ailleurs une vengeance, déplorant « une crime immense ». Outre Mohamed Barhoum, les deux commandants Raëd al-Atar et Mohamed Abou Chamala ont été particulièrement ciblé puisqu’ils sont considérés comme responsables de l’enlèvement du soldat israélien Gilad Shalit, en 2006, ainsi que la mort de trois autres, le 1er août dernier.

Le raid aérien contre les commandants d’al-Qassam a fait quatre morts et n’a laissé qu’un cratère et des ruines sur l’immeuble visé. Les opérations israéliennes ont toujours manqué, jusqu’ici, leur cible privilégiée en la personne de Mohamed Deif, le chef des Brigades al-Qassam. Au moins 19 palestiniens, dont 4 enfants ont perdu la vie durant les frappes du mercredi et de jeudi.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.