Gaza : la trêve à nouveau prolongée de 5 jours sur fond de raids aériens

0
164

Alors que tirs aériens s’échangeaient entre Israël et le Hamas à Gaza, l’Egypte avait annoncé mercredi soir que la trêve se prolongerait à nouveau de 5 jours et prendrait fin mardi prochain à minuit.

Des violations entreprises par les deux camps

Après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu annoncé par l’Egypte le mercredi 13 août, Israël a mené dans la nuit de mercredi à jeudi des raids sur la bande de Gaza en réponse aux tirs de roquette lancé par le Hamas. Ces violations des deux côtés de la trêve convenue au dernier moment mettent en péril toutes négociations en cours entre les palestiniens et les israéliens, sous la médiation égyptienne. Si aucun accord n’a encore été trouvé pour le maintien de la paix, les palestiniens font savoir que la levée du blocus demeure la condition principale d’un cessez-le-feu durable de leur part. En effet, interrogé par une chaîne de télévision, Ismaïl Haniyeh, le dirigeant du Hamas à Gaza déclare que « Il n’y aura pas de cessez-le-feu sans levée du blocus » étant donné que les « sacrifices de notre peuple nous interdisent de brader nos exigences». Israël, de son côté, considère qu’une démilitarisation de Gaza serait nécessaire, une demande que les palestiniens continuent d’ignorer.

les enfants de Gaza

Si chaque partie continue de garder sa position, les pertes humaines ne cessent de s’accumuler faisant 2.000 morts du côté palestinien et 67 du côté israélien. En outre, selon Reporter sans frontières, pas moins de 15 acteurs de l’information ont trouvé dans la mort dans ce conflit, dont récemment, Simone Camilli, vidéaste de l’Associated Press ainsi que son traducteur palestinien, Ali Abou Afash.

Un sursis proposé par les égyptiens

En charge de la médiation, les égyptiens ne ménagent pas leurs efforts pour trouver un terrain d’entente entre Israël et le Hamas. Et selon un document consulté par l’AFP, ils proposent de mettre en place un sursis qui consiste en de nouvelles discussions pendant un mois, après l’obtention d’une trêve permanente. Les principaux points du blocage seront alors abordés, dont l’ouverture d’un port et d’un aéroport ainsi que la restitution des corps de soldats israéliens tués contre la libération de prisonniers palestiniens.

Ce document serait également en faveur d’un rétrécissement graduel de la zone tampon qui se trouve le long de la frontière de la bande de Gaza et d’Israël.

les dégâts enregistrés à Gaza en date du 11 août

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.