Gaza : Une trêve illimitée entre Hamas et Israël

0
100

50 jours après l’entame par Israël de l’opération « bordure protectrice », la médiation de l’Egypte s’est soldée par un accord de Cessez-le-feu illimitée. Cette trêve devrait commencer par une ouverture de certains points de passages entre Gaza et Israël pour les aides humanitaires d’urgence. C’est le Premier Ministre Israélien, Benyamin Netanyahu lui-même qui a pris la décision d’accepter les propositions égyptiennes, sans passer par le cabinet de sécurité. Trois Ministres israéliens seraient contres cette décision, Avigdor Lieberman, le chef de la diplomatie.

Les accords portent également sur l’extension de 3 à 6 miles nautiques des eaux de pêche de Gaza. En contrepartie, une garantie de sécurité d’Israël doit émanée des autorités palestiniennes, bien que le désarmement du Hamas n’ait pas été évoqué. Cette sécurité devrait être assurée à travers d’observateurs internationaux et de Mahmoud Abbas, chassé depuis que le Hamas a pris le pouvoir en 2007.

Les négociations se poursuivront indirectement en vue de la levée de blocus, notamment pour le passage de marchandises de construction et de voyageurs par la Cisjordanie. La création d’un aéroport et d’un port selon les accords israélo-palestiniens d’Oslo est un autre sujet de discussion, avec la libération de prisonniers palestiniens. Cette première mesure d’instauration de confiance entre les deux rivaux a été suivie d’une première apparition publique, depuis 50 jours, de Mahmoud Zahar, haut dirigeant du Hamas de Gaza, et Mohamed al-Hindi, un chef du djihad Islamique.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.