GAZA : le porte-parole de l’ONU ne cache pas sa peine et fond en larme

0
179

Christopher Gunness, porte-parole de l’UNRWA, interrogé par Al-Jazeera sur la violation des droits des Palestiniens n’a pas pu cacher sa peine et a fondu en larme en pleine interview.

Des droits bafoués

Les derniers faits qui se sont produits dans la journée du 30 juillet a été l’une des plus sanglantes à Gaza. En effet, des tirs israéliens dans le camp de Jabaliya ont frappé une école chargée par l’ONU de recueillir des réfugiés faisant ainsi 16 morts et 90 blessés, d’après les secouristes. Interrogé sur le conflit qui fait actuellement rage à Gaza par la chaîne Al-Jazeera depuis Jérusalem, le porte-parole de l’UNRWA ou Agence d’Aide des Nations Unis pour les Réfugiés Palestiniens et ancien journaliste de la BBC, Chris Gunness fond en larme après avoir dénoncé les violations des droits Palestiniens en déclarant que « Le droits des Palestiniens, et même de leurs enfants, est bafoué, et c’est absolument horrible. »

les restes de l'école de Gaza

Ce témoignage de Chris Gunness nous montre combien la violence perpétrée actuellement dans la Bande de Gaza dépasse l’entendement et les principales victimes ne sont autres que les Palestiniens. Selon Libération, ces derniers chassés de leurs lieux d’habitations vivent dans conditions « d’une extrême précarité, dans 82 écoles gérées par l’UNRWA. »

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.