Gard : une marche contestataire de 12 jours d’une mère contre la réforme des rythmes scolaires

0
11

Fort du soutien de l’association nevE (nous et vous pour l’Ecole) et du collectif des Gilets Jaunes, Anne Moiroud effectue une marche de 110km, pour dénoncer la réforme des rythmes scolaires. Cette maman de 29 ans, d’une fillette de 6 ans, est partie de Beaucaire (Gard) le 29 avril, pour rejoindre le rectorat de Montpellier le 11 mai 2015, à 14 heures. L’actuelle réforme des rythmes scolaires décriée ajoute une matinée sur la semaine d’école, ainsi que des activités périscolaires.

Sur son chemin, Anne Moiroud est souvent accompagnée par des personnes solidaires de son action. Le long de son parcours, la jeune maman « remplit un cahier de doléances » émanant des parents d’associations et d’élus, unanimes quand à leurs critiques, au sujet de la réforme des rythmes scolaires. Selon elle, ce cahier de doléance est l’esprit de la Révolution française, car « si Louis XVI avait écouté le peuple, il aurait eu une autre fin ».

Pour la porte-parole du collectif des Gilets Jaunes, Céline Fabre, la réforme est « totalement négative ». Les enfants, comme les parents et les enseignants, accusent la fatigue. De plus, ce système génère des inégalités entre les écoliers, selon les moyens des villes. Un sondage effectué sur 4 201 parents, révèle, par ailleurs, que 93,1% des enfants sont fatigués, tandis que 59,8% des écoliers « ont moins envie d’étudier ». Quand aux parents, ils sont 97,1% à déplorer une difficulté au sein de l’organisation familiale, et 95,5% dénoncent « une conséquence négative sur les liens familiaux ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR