Front National : quand le président d’honneur annonce sa candidature aux régionales de décembre

0
21

Alors qu’à travers la France, la population et les officiels, Français comme étrangers, ont participé à la grande marche républicaine pour rendre hommage aux victimes des récents attentats qui ont sévit à Paris, Jean-Marie Le Pen n’a rien trouvé de mieux que d’annoncer sa candidature aux prochaines élections régionales.

« Je ne suis pas Charlie »

Ce dimanche 11 janvier a été une journée mémorable pour la France et plus de quatre millions de personnes à travers l’Hexagone qui se sont rassemblées pour rendre hommage aux victimes des récents attentats de Paris. Pour Jean-Marie Le Pen, le président d’honneur du Front National, par contre, c’était plutôt l’occasion d’officialiser sa candidature pour les élections régionales de décembre en annonçant lors d’une conférence de presse que « J’ai accepté selon le vœu unanime de nos élus d’être candidat en tête de liste et d’accepter de prendre cette responsabilité ». La tête de liste pour le FN dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur de dédaigner la marche parisienne en dénonçant que « Tous ces gens marchent avec la pancarte ‘Je suis Charlie’ alors que ce sont des Charlots qui sont responsables de la décadence de la France ».

Se désolidarisant de tout soutien apporté à Charlie Hebdo, le fondateur du FN n’a pas caché sa position depuis le début des évènements en déclarant, « Je ne me sens pas du tout l’esprit de Charlie. Je ne vais pas, moi, me battre pour défendre l’esprit de Charlie qui est un esprit anarcho-trotskyste parfaitement dissolvant de la moralité politique ».

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.