François Hollande se fait traiter de salaud par son ancien conseiller, Aquilino Morelle

0
211

Suite aux dernières révélations de Mediapart et à la démission d’Aquilino Morelle à son poste de conseiller à l’Elysée, les relations entre Hollande et Morelle se sont envenimées.

Hollande toujours au centre de la tourmente

Vendredi dernier, le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire contre Aquilino Morelle. Pour cause, ces liens passées avec des laboratoires pharmaceutiques alors qu’il était encore à l’Inspection générale des affaires sociales. En effet, selon Mediapart, l’ancien conseiller de François Hollande était rémunéré par un laboratoire danois.

En démissionnant vendredi dernier, Aquilino Morelle, s’offrait selon lui le droit de se dépendre en toute liberté contre les attaques lancées contre lui. Face à la tempête à laquelle il fait face seul, l’ancien conseiller de l’Elysée déplore l’absence de soutien de François Hollande. Selon Le Canard Enchaîné, il aurait alors déclaré au président « Alors qu’il y a des chiens après moi, tu m’abandonnes. Tu es vraiment un salaud ! »

Aquilino Morelle, l'ancien conseiller de François Hollande

Un conflit d’intérêt

Les enquêtes préliminaires sont menées par le procureur de la République. L’affaire Morelle s’apparente à une prise illégale d’intérêts étant donné que le concerné était un inspecteur de l’Igas lorsqu’il a entamé une collaboration avec un laboratoire danois en 2007 qui lui a rapporté 12.500 euros. Une activité interdite par la loi qui stipule que « les fonctionnaires et agents non titulaires de droit public consacrent l’intégralité de leur activité professionnelle aux tâches qui leur sont confiées. Ils ne peuvent exercer à titre professionnel une activité lucrative, de quelque nature que ce soit. »

Aquilino Morelle, l'ancien conseiller de François Hollande

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.