France : Aucun médicament ne sera plus vendu en grande surface

0
89

Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron a révélé que les médicaments en France ne seront plus vendus en grande surface. Il l’a fait savoir ce jeudi 16 octobre, au lendemain de la présentation d’un projet de loi concernant la simplification des conditions d’installation des pharmaciens.

Les raisons qui expliquent cette nouvelle décision sont nombreuses. D’après Emmanuel Macron, la France ne manque pas de pharmacies et aussi les prix ne sont pas excessifs. «  On ne mettra pas des médicaments en grande surface parce qu’aujourd’hui, on ne manque de pharmacies et les tarifs sont raisonnables. Ensuite, il y a une forte sensibilité que j’ai pu mesurer dans mes contacts sur la sécurité sanitaire » a-t-il déclaré. Il a également ajouté que le fait que des médicaments non prescrits soient commercialisés en supermarché, c’est un peu une atteinte au modèle de société auquel la population française tient beaucoup. Quant au ministère de la Santé, il a toujours défendu le monopole des pharmacies sur la vente de médicament ainsi que leur rôle de commerce de proximité.

Par ailleurs, des supermarchés comme les Centres Leclerc veulent vendre les médicaments sous contrôle de pharmaciens et sans ordonnance dans les pharmacies. Et sur ce, Michel Leclerc, PDG de l’enseigne de grande distribution E.Leclerc estime que c’est une occasion pour que les médicaments puissent être vendus 20 à 25% moins cher. Mais Macron a rassuré que Monsieur Leclerc peut bien avoir une officine de pharmacien devant son Leclerc et dans son Leclerc. Cependant avec cette nouvelle mesure, a-t-il dit, le pharmacien aura l’indépendance d’un professionnel de santé.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.