Jules Bianchi : La famille annonce de bonnes nouvelles

0
59
jules

Après avoir décidé de ne plus donner des nouvelles sur l’état de santé du jeune pilote de Formule 1 Jules Bianchi, depuis fin décembre dernier, la famille se confie de nouveau en apportant de bonnes nouvelles.

Dans un état critique mais stable

Soigné à ce jour au CHU de Nice, Jules Bianchi se trouve toujours dans un état critique, selon les médecins, mais sa santé physique est stable. Victime d’un terrible accident sur la piste du Grand Prix de Formule 1 du Japon en octobre dernier, après avoir heurté en pleine vitesse une voiture de dépannage, le jeune pilote de 25 ans est sorti du coma artificiel en novembre, mais reste toujours inconscient.

« Il se réveillera »

Dans une interview accordée à la Gazzeta Dello Sport, Philippe Bianchi, le père de Jules Bianchi a confié que toute la famille garde espoir que le jeune homme se réveille un jour. Malgré l’incertitude des médecins sur ce qui en adviendra de lui dans les prochains jours qui viennent, la famille reste patiente et espère qu’il se réveillera bientôt.

« Il y a de tout petits progrès, mais il faut être patient, très patient…Jules ne s’est pas encore réveillé et les docteurs ne peuvent se prononcer tant qu’il reste dans cet état. Il pourrait se réveiller, tout comme il pourrait rester dans cet état…Ce qui est sûr, c’est que Jules se bat et qu’il est fort, son état physique est bon…Nous nous battons aussi, à ses côtés et pour lui, mais vivre ainsi, pour sa maman, son frère, sa sœur et moi est inhumain. Mais nous devons être forts pour lui…Je pense qu’il se réveillera, il ne s’est pas battu aussi longtemps comme nous pour rien. »

Les circonstances de l’accident restent floues

Concernant l’accident du jeune Français lors du GP du Japon, la famille de Jules Bianchi a fait appel à un avocat après les conclusions fournies par la Fédération Internationale de l’Automobile. Le but selon Philippe Bianchi, est surtout de punir de quelque façon que ce soit, le responsable de cet accident.

« Nous ne savons toujours pas ce que nous allons faire mais ce n’était certainement pas une situation de course normale. Si quelqu’un est responsable pour cela, il devra payer, sans aucun doute. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.