Le Conseil d’Etat annule la fin des aides au mérite pour les étudiants

0
71

Le ministère de l’Education avait décidé de mettre fin aux aides au mérite des bacheliers qui ont eu une mention très bien, une moyenne entre 16 et 20. Une idée qui n’est pas partagée par le Conseil d’Etat qui a suspendu la décision, ce vendredi 17 octobre.

La bourse au mérite est une aide complémentaire fixée à 1 800 euros par an. Elle est accordée aux nouveaux bacheliers ayant une mention très bien et la bourse est renouvelable pendant 2 ans. Des aides sont également attribuées à des étudiants de master, meilleurs de leur promotion.  Et c’est en 2013 que la suppression de cette bourse a été évoquée et il était espéré de verser les fonds alloués à cette bourse dans le budget des aides sociales qui concerne tous les étudiants.

Selon les autorités, ces fonds n’ont pas été prévus par le  Projet de loi des finances. « Tous les ans, nous versons 2 milliards d’euros pour les aides au mérite. Les 14.7 millions  que représente le rétablissement des bourses au mérite n’auront aucun effet sur les aides sociales » a fait savoir le secrétariat d’Etat à l’enseignement supérieur et la recherche. Aujourd’hui, cette décision est complètement supprimée, une victoire pour l’association « Touche pas à ma bourse, je la mérite » fondée par Christopher Riggolet qui montre sa grande satisfaction. « Nous avons déjà sorti le champagne avec notre avocat Me Henri de Beauregard. 9 fois sur 10 une victoire en référé conduit à une annulation complète de la mesure. C’est ainsi une grande victoire pour nous » s’est-il réjouit.

Cependant, la haute juridiction administrative est attendue à se prononcer sur la légalité de la circulaire de juillet qui visait à annuler cette aide. Et concernant les 8 000 étudiants, ils pourront dès cette rentrée, bénéficier de cette aide boursière.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.