Fidel Castro se méfie de la politique des Etats-Unis

0
46
fidel

Après près d’un an d’absence, Fidel Castro s’est finalement décidé à s’exprimer par l’intermédiaire d’une lettre adressée à la fédération étudiante et lu sur l’antenne de la télévision d’Etat. Dans ce courrier, le père de la révolution cubaine, âgé de 88 ans avoue qu’il ne fait pas confiance à la politique des Etats-Unis.

Méfiant mais confiant

L’ancien dirigeant a ainsi confié dans cette lettre ouverte qu’il n’est pas contre une solution pacifique aux conflits, mais ne fait pas pour autant confiance à la politique des Etats-Unis.

« Je n’ai pas confiance dans la politique des Etats-Unis, et je n’ai échangé aucun mot avec eux, mais cela ne signifie à aucun moment un rejet d’une solution pacifique aux conflits ».

Un soutien absolu à Raul

L’ancien dirigeant cubain qui a cédé le pouvoir à Raul, son frère, en 2006, a également souligné qu’il soutient à 100% la nouvelle politique appliquée par son successeur envers Washington. Une déclaration qui fait notamment référence à l’annonce historique d’une normalisation progressive entre les deux pays, le 17 décembre 2014.

« Le président de Cuba a pris les mesures pertinentes au regard de ses prérogatives (…) Nous défendrons toujours la coopération et l’amitié entre tous les peuples du monde, y compris nos adversaires politiques. »

Une lettre comme signe de vie

Depuis plus d’un an maintenant, Fidel Castro ne s’est plus montré en public. Depuis le 8 janvier de l’année dernière, de nombreuses rumeurs circulent sur l’instabilité de son état de santé. Des rumeurs qui ont été ravivées fin 2014 par de nombreux sites qui ont souligné son absence à l’annonce du dégel avec les Etats-Unis et du retour de plusieurs agents cubains au pays après leur libération par Washington. La dernière fois que Fidel Castro a donné signe de vie remonte ainsi au 12 janvier dernier quand il a adressé une lettre à Diego Maradona, son vieil ami et footballeur argentin qui réalisait un tournage sur l’île communiste.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.