Une école de Lisbourg obligée de fermer ses portes à cause d’un terrifiant voisinage

0
898
ecole

70 écoliers d’un établissement de Lisbourg ne vont pas pouvoir revenir à l’école, lundi, à cause d’un couple et de leur fils qui n’arrêtent pas de proférer des menaces à leur endroit.

Chiens, insultes et fusil

Si ce ne sont pas les aboiements incessants de leurs chiens qui font peur tout le temps aux enfants, c’est la mère de famille qui ne cesse de dire des gros mots et de lancer des insultes à tout le personnel de l’établissement scolaire. Un fait qui arrive souvent « quand elle est alcoolisée », souligne les responsables de l’école, mais le problème c’est qu’elle l’est du matin au soir.

Si ce n’est pas l’école qui ferme, ce sont les enfants qui déménagent

Puisque l’établissement scolaire ne peut pas être déplacé, ce sont les enfants qui sont obligés de déménager quelque part pour pouvoir continuer à travailler. C’est donc dans une salle paroissiale du presbytère que les 70 écoliers ont dû déménager temporairement, jusqu’à ce que les responsables et les autorités communales trouvent une autre solution.

Procédure d’expulsion

La famille incriminée dans cette affaire, composée de parents et d’un enfant, fait déjà l’objet d’une procédure d’expulsion du logement communal, en raison d’une dette qui s’élève à 6 000 euros. Mais étant donné que la trêve hivernale commence ce vendredi 31 octobre, même la commune ne va pas pouvoir aider l’école à rouvrir ses portes, lundi prochain.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.