Une femme brûlée au 3e degré par l’explosion de sa cigarette electronique

1
307

Une femme de 64 ans a été brûlée au 2e et 3e degré par l’explosion de la batterie de sa cigarette électronique dans la poche de son pantalon.

L’incident s’est déroulé le 6 septembre dernier mais n’a été rendu public que vendredi dernier. La victime regardait la télévision en compagnie d’une personne âgée dont elle s’occupe lorsque soudain la batterie a explosé dans la poche de son pantalon, la brûlant gravement à la hanche et à l’abdomen.

Pour étayer ses dire, la victime a présenté un certificat médical établi par les urgences du CHU de Limoges le 8 septembre, deux jours après les faits, et récapitulant la nature et l’origine des blessures. La victime a gardé le pantalon, en partie brûlé, qu’elle portait le jour de l’accident, et la batterie, hors d’usage, de son e-cigarette.

Elle a affirmé au quotidien le Populaire du Centre, qui a révélé l’information, n’avoir «rien contre la cigarette électronique» qui lui a «réellement apporté une aide à la sortie du tabac depuis plus d’un an » tout en souhaitant « que cet accident ne se reproduise plus ». Une femme brûlée au 3e degré par l'explosion de sa cigarette electronique

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.